De quoi je me mêle ?

7 septembre 2008

行ってきます

Publié par pierojapon dans Non classé

Un petit texte éclair histoire de vous informer du fait que je rentre en France ce mercredi 10 septembre, puis m’en retourne au Japon le 03 octobre, comme prévu pour passer un an dans une école de langue à Osaka.

Une fois rentré, dur dur de me joindre vu que je n’aurai pas de portable, et probablement pas plus d’accès internet sous le coude. J’ai prévu de passer quelques jours à Strasbourg et à Lyon, je contacterai les intéressés par téléphone à mon retour…

A l’heure où j’écris ces lignes, si d’un côté je me réjouis de retrouver un peu tout le monde, de pouvoir taquiner la batterie et autres joyeusetés, je ne peux m’empêcher de penser au retour à Osaka, avec à nouveau les formalités reloues à se coltiner, racheter un mobile, et surtout, surtout, retrouver un logement – un logement convenable si possible (et ça, c’est de loin le truc le plus chiant)…

Bref, bises à tous, et à très bientôt en chair et en gras pour certains.

 

20 juillet 2008

Je veux vivre au supermarché…

Publié par pierojapon dans Non classé

… parce qu’eux, au moins, ils ont l’air conditionné.

Voilà quelques jours que la saison des pluies a officiellement pris fin au Japon. Autrement dit, c’est l’été. Autrement dit, c’est l’enfer. Se trouver dehors (ou chez nous pour le coup), c’est un peu comme évoluer dans un sauna disons… « modéré ». Tu marches deux cent mètres t’es en sueur. Tu restes assis dix minutes t’as le cul trempé. Par contre, histoire de participer activement au réchauffement climatique, tous les lieux publics, du train au petit boui boui de quartier, sont équipés de climatiseurs. De l’art du chaud et froid, bien maîtrisé parce qu’étrangement, on n’en tombe pas malade pour autant.

Quoi de neuf ces derniers mois, donc. Pas grand chose serais-je tenté de dire, deux mois de cours de japonais dans une école spécialisée, quelques visites de collègues français, puis deux semaines et quelques de glandouille intense (ma spécialité).

Les cours se sont bien passés, permettant de se rendre compte (comme on pouvait s’en douter) que ceux dispensés à la fac sont bien loin de nous former correctement. En deux mois, combien de points de grammaire dont je n’avais jamais entendu parler… Bonne ambiance de travail, avec pour camarades une majorité écrasante de chinois et taïwanais (attention, ne pas confondre sous peine d’offusquer les gens concernés), et des profs majoritairement sympas et accessibles. Pour l’apprentissage oral on repassera mais pour l’écrit c’est clairement intéressant. Si bien que si tout se passe comme prévu, je rempile pour une année complète à compter d’octobre prochain. Procédure d’obtention de visa étudiant en cours, etc. J’en aurai le coeur net fin août.

La mi-juin fut le théâtre du débarquement sur le sol nippon d’une escouade de choc française, section limitée à quelques individus déjà bien rodés à diverses techniques comprenant, entre autres, la maîtrise du tequila shot ou l’absorption/ évacuation coordonnée de litres de bière, option sake japonais. Tout en perfectionnant nos arts chaque soir venu, on aura quand même un peu bougé et visité une paire d’endroits plus ou moins proches d’Osaka, à savoir Kyoto, Nara, le mont Koya, Himeji, ou encore la plus éloignée et tristement célèbre Hiroshima. Bon timing puisqu’il faisait alors une chaleur encore tout à fait supportable.

Ci dessous un petit assortiment de photos, dont la majorité ont été prises par Anne-Fred et Richard, mon disque dur s’étant éteint définitivement la semaine dernière (coup dur… pour les rares qui ne comprendraient pas, j’ai donc perdu toutes mes photos prises depuis l’arrivée au Japon en septembre dernier…).

Restau italien (!) le soir de l’arrivée de Richard et Anne-Fred à Osaka :

n7071623999712951925.jpg n7071623999713003506.jpg

La fessée pour Patrick et un petit somme pour moi lors du retour au petit matin :

n7071623999713647434.jpg n7071623999713729585.jpg

Staff bien sympa dans un izakaya à Hiroshima :

n7071623999716525631.jpg

Nuit dans un temple au mont Koya (et dire qu’on s’attendait à un régime strict et au pas pour la nuit, distributeur de bières et cendrier dans le lobby !) :
n7071623999715798731.jpg

Le château d’Himeji :
dsc02831.jpg

Kyoto, avec dans l’orde le Kyomizudera, un repas veggie délicieux, le Kinkakuji, et un bout de jardin au palais impérial :

n7071623999715103721.jpg n7071623999715165785.jpg

n7071623999714783820.jpg n7071623999714732483.jpg 

Nara et ses daims bouffeurs de tee-shirt (et de n’importe quoi, ça vient de Chine les daims ou bien ?) en liberté, dont un bien énervé :

n7071623999713822823.jpg n7071623999713791280.jpg

Le neko-café, nouveau concept où l’on paye à l’heure pour pouvoir passer du temps avec des chats et boire du thé (gratuit). Poils de chat dans la gorge à la sortie compris dans le forfait :

n7071623999714101777.jpg

Le nouveau hobby de Richard, le Purikura :
n7071623999710971521.jpg mbp9t89746vurmer.jpg

Les déchets au moment du départ des trois derniers marcassins, et, pour finir en beauté, le Yuki qui fume ! Haaaannnnn !

dsc02843rsolutiondelcran.jpg dsc02840.jpg

PS : je ne résiste pas à mettre un petit extrait de notre passage dans un karaoke d’Hiroshima. Enjoy :

Image de prévisualisation YouTube

Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
L'Association des Parents d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CANTERBURY T@LES
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres